Quel type de maman etes-vous?

22 Feb

 
J’adore l’organigramme du dessus. C’est si vrai!
 
C’est si vrai que dans la queue du musee, quand on a plus qu’un seul cookie dans le sac, qu’on le donne a ce petit enfant dont le visage beigné de larmes vous fend les 2 tympans simultanement, et que, dans son avidite a l’ingerer,  il le fait maladroitement tomber par terre: le dernier ressort est d’appliquer stricto-sensu l’organigramme ci-dessus.
 
Manger le sandwich qu’on a soi-meme fait tomber par terre, c’est une chose: un engagement personel que l’on prend en son ame et conscience, et dont on assume a la fois les consequences en matiere d’hygiene, mais aussi dont on prend la responsabilite en matiere d’image que l’on peut donner de soi-meme aux yeux intrus (pour ne pas dire voyeurs) qui aurait ete temoin de la scene.
 
Mais prendre ce genre de decision pour son enfant: c’est vraiment une responsabilite lourde, lourde, lourde! Non seulement il s’agit de votre image en matiere d’hygiene, mais en plus il y va de votre responsabilite parentale et quasiment de votre droit a la reproduction (tout du moins c’est ce que j’ai lu dans le regard de cette maman qui faisait la queue derriere nous au musee et qui avait des enfants Biiiieeeen plus agé que les miens!). Elle m’a vu. Et j’avais beau souffler sur ce bout de cookie, ça n’allait pas le rendre plus hygienique pour autaut (au contraire, vu que je suis meme pas encore sortie de mon angine!). On va dire que c’etait plus histoire de se donner une contenance, et d’ignorer ce regard lourd d’accusation!
 
Vous faites quoi vous, quand le dernier cookie, ou que l’unique totoche, est tombe par terre?
 
Bon, a part cette reflexion philosophique sur la proprete des sols, notre week end s’est relativement bien passé. Ici l’hiver se fait sentir. On dormirait bien 11h par nuit, toutes les nuits. Manque d’energie, manque de soleil, manque de sommeil. On a perdu la foi. On a du mal a se bouger. Meme les enfants rechignent a sortir.
Pourtant notre sortie au musee etait bien sympa. On y fait environs 2 passages par an. Un en automne,un en hiver ou au printemps. L’occasion pour les enfants de pratiquer leur sport favoris: le jete de genou sur surface lisse. Art dont ils se sont rendus maitres dans tous les musees et centres commerciaux de la ville.  A notre grand damne, je dois dire (encore une autre occasion de se taper la honte). Mais on les laisse faire, car le but de la sortie au musee, c’est plus le defouloir que l’aquisition de connaissances en matiere de formation geologique… Quoi que… Master Soukh a quand meme bien apprecie l’expo sur les premieres nations. Une chouette collection d’objets quotidiens y etait exposee, mais on peut reprocher qu’elle n’etait pas assez bien documenter pour repondre aux questions d’un enfant de 4 ans. Qu’a cela ne tienne: mon assurance personelle et mon imagination debordante ont fait face eux! Au grand plaisir de Mister Soukh que j’entendais pouffer de rire dans les allees annexes… Mais que ferait-il sans moi?
 
Voila donc pour ce mois de fevrier qui malgre ses 28j, se veut decidement bien long…
 
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: