Life

8 Jul

 

 
 
on en gros: j’avais prévu de défaire mes valises, de faire toutes mes lessives, de tout nettoyer du sol au plafond et d’en profiter pour faire un méga grand tri des affaires trop petites ou trop usés, qui ne me serviront plous (pareil pour les jouets mais chut, c’est top secret!).
 
Et j’étais plutot bien partie … mais …
dimanche alors que nous profitions d’une journée parfaite à la plage, sur les bords du lac Huron, j’ai oublié la crème solaire! Pas de soucis, les enfants ont leur casquettes et leur tenue anti-uv, shorts, manches longues pour Pierre, et col roulé pour les filles. Mais voila, la mère souk, prise dans l’ambiance de l’été, le vrai, pas celui des 18degrés ambiants des rocheuses, se décide à se mettre en maillot!
Et non contente de ça, la vague odeur d’iode qui flotte dans l’air lui fait même faire un chateau de sable, bien à l’abri sous son chapeau de cow-boy. Sauf que le bas de son dos, lui, il faisait ami-ami avec Mr the Sun. Et franchement, avec 31 degrés, et la révèrbération d’une plage, c’est pas un ami fréquentable! Surtout quand on a pas vu le soleil depuis… des années. C’etait le cas, du bas de mon dos!
 
j4 et je suis encore rouge. J’ai fait 3j d’anti-inflammatoires et de crème toutes les deux heures. Je passe sur les claquades que j’ai distribuées à droite, à gauche, aux aventureux qui ont osé poser la main sur le bas de mon dos. Je suis pas prude, mais dieu que je suis douillette!
Mais tout va bien. J’en vois le bout, je commence à cloquer et la douleur est déjà presque un souvenir. Hier mon ami Crystal m’a gratifié d’un: "I have never seen such a sun burn in my life". "Thanks, it makes me feel better just knowing I am some sort of freak Crystal!".
 
Donc la semaine n’a pas été productive. Une vague errance dans la maison en station debout ou encore assise mais sans contact avec les dossiers. Et je parle même pas de dehors: 33, 34 degrés, humidité de 60 à 80%, ressenti de 41, 43 aujourd’hui, rien que d’ouvrir la porte et mon dos criait: "vade retro satanas!"
 
Alors j’en ai profité pour commencer mon film de vacance, que faire d’autre (z’avez-vu quand même: comment elles sont pas bidons mes z’essecuzes!)
 

Pourtant je suis pas sur Mac! Mais la technologie parfois c’est compliqué! Point de problème au montage. J’avais déjà trié mes séquences: numérotage, pointage. Bande sonore prête puisque j’avais téléchargé tout ça pour que ça me colle au corps, et aux oreilles, tandis que défilait le grandiose des paysages à la fenêtre. Rapide donc. Mais au moment de mettre tout ça sur le net: hic, ça passe pas! Trop gros! L’antithèse de l’histoire de ma vie, moi qui aie toujours été: trop petite!

Heureusement:

 

Donc après avoir converti mon film dans tous les formats de la planète terre, je me suis décidée à me diriger vers une personne compétente: mon ami Jorge!. Jorge est un fan de vidéo qui habite en californie. Je lui ai demandé à lui, comme j’aurai pu demander à mon ami Emeric de Rueil! C’ est sympa internet, se faire des amis, à l’autre bout du monde, qui vous suive et prennent de vos nouvelles. Mais c’est triste aussi, car on ne les rencontrera probablement jamais. En tous les cas, il a pu m’aider à règler mon problème, et j’ ai un petit film plutot sympa.

 

Me reste encore 2 ou 3 parties à faire, je me rend pas bien compte. Mais en attendant je vous laisse apprècier la beauté, que dis-je, la grandiose splendeur de Banff. Et la magnificence de mon titre: de + en + pourri, après "Surfin USA":  "Rouling in the rockies"

Bisous à plus!

http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=13167899&server=vimeo.com&show_title=1&show_byline=1&show_portrait=0&color=00ADEF&fullscreen=1

Rouling in the rockies from zazuk on Vimeo.

Advertisements

2 Responses to “Life”

  1. Edith July 9, 2010 at 2:28 PM #

    Tu as donc un micro directionnel maintenant !! Tu travailles de plus en plus comme une pro. C’est presque un boulot à temps complet ça !!! Quand au coup de soleil, soigne le bien. Un jour j’en ai pris un bon juste en dessous de la gorge, sur l’os de la cage thoracique. Depuis, dès que cette partie est exposée au soleil, j’ai plein de tâches de rousseur qui ressortent là.

  2. zazuk July 10, 2010 at 3:03 AM #

    ça y est je suis en mode femme serpent depuis cet aprem. J’ai stoppé la crème car ça suinte un peu, ou alors c’est l’eau des cloques qui se barre, difficile à dire. N’empêche me revoila vacciner contre les coups de soleil pour les 20 prochaines années!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: