Brrrr….

10 Feb

Ici ça caille bien sa mère, comme on dit chez moi (et encore je suis polie car si je veux être crue je dirais même: “ici ça caille bien sa race”, c’est dire si je sais me tenir!). C’est, et de loin, l’hiver le plus caillosse qu’on est connu. Voila près d’une semaine qu’on tape les -16 tous les matins, et il est devenu courrant de voir le thermomètre plafonné à -9.  J’entends déjà les Albertains me conspuer, eux pour qui les hivers riment avec -30 en maximales. Il avait commencé tout doux comme ça, mais c’était pour mieux nous la faire à la “je vais te faire tomber tous les poils de la moustache!”.

J’y ai pas résisté! L’appel du magazinage s’est fait entendre. Alors que toutes les vitrines se paraient de maillots de bain, t-shirts, mini jupes, sandales, les affiches criaient -20,-30, -50% sur les articles d’hiver. Que faire pour mon ptit nez qui coule? Pas le choix. Il faut faire une relance du nez par l’investissement! Et voila une belle parka, acquise à prix d’or (la qualité n’est jamais soldée à -50 et rarement à -30, c’est ce que je me tue à expliquer à Mr. Souk!). Mr. Souk, lui, aurait préfèré que j’achète 2 manteaux à -70% pour que je me les colle l’un sur l’autre! Mais on le connait aussi pour la touche qu’il nous affiche en toutes saisons, et ne se réclame pas parisienne qui veut! Une parka comme ça devrait me faire un bon parquet d’année, sans compter qu’au vue des derniers hivers, la France entame, elle aussi un age glaciaire.

Calfeutrée dans ma parka polaire je me gausse des -16 qui dansent à la fenêtre tous les matins, et en style s’il-vous-plait.

ça c’était pour la vatardise: c’est fait!

Maintenant pour ceux qui ne peuvent pas venir prendre un café à la maison, je vous montre une photo que j’ai faite imprimer sur toile. ça coute en principe une peau de couille, mais la peau de couille se faisant rare en ces temps polaires, j’ai réussi à trouver des soldes intéressantes sur le net.

La qualité n’y est malheureusement pas. Sur le blanc du ciel de ma photo on dirait que y a comme des petites taches, on ne les voit que de près ça va encore! Le tout m’est arrivé dans un petit paquet et le cadre était à monter soit même. C’était un peu ric-rac pour accrocher la toile au cadre car l’impression n’était pas tout à fait centrée, mais ça allait encore. Au vue du prix et considérant que ce genre d’article est amené à être changé en fonction de l’actualité familiale, ça le fait bien!

Voila donc le résultat. De quoi se motiver avant de sortir en se disant que les beaux jours ne sont plus si loin .

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: